Nous joindre via Whatsapp

Huile CBN

Comme vous le savez déjà sûrement, le CBD et le THC sont les deux molécules bio issues du cannabis étant les plus célèbres au monde. Pourtant, ils ne représentent que 2 des plus de 100 molécules que l’on peut retrouver dans ce type de plante. Parmi elles, le CBN, également appelé cannabinol. Cet agent actif est intrinsèquement lié au THC et ne peut se développer sans lui. Alors qu’est-ce qu’exactement le CBN ? Quels sont ses bienfaits ? Quelles différences le distinguent de l'huile CBD ? Comment bien choisir son huile CBN ? Le Chanvrier Français vous répond au travers des lignes suivantes. 

Affichage 1 - 1 sur 1 produit

Qu’est-ce que le CBN ?

 

Découvert dans les années 1940, ce n’est qu’une trentaine d'années plus tard que les scientifiques mèneront les premières recherches sur le cannabinol (CBN). Ce dernier, à l’image du THC, du CBD ou encore du CBG, figure-lui aussi sur la liste des différents cannabinoïdes observés au sein des différents types de plantes cannabis.

 

Cependant, à l’inverse des 3 molécules précédemment citées, il n’est pas naturellement produit par la plante de cannabis. En effet, le CBN découle directement du THC et lui est intrinsèquement lié. Effectivement, sans la présence de THC, l’existence et la production de CBN seraient fantômes.

 

D'abord présent sous sa forme acide, à savoir le CBCa, le cannabinol se forme au sein de la plante et de ses fleurs seulement après un processus bien précis permettant de convertir la forme acide des cannabinoïdes en forme active. On appelle cela la décarboxylation, un procédé durant lequel on chauffe et oxygénise le THC. Ce qui nous offre à l’arrivée un taux en CBN.

 

Néanmoins, à l’inverse du THC et à l’instar du CBD, le CBN ne contient et ne confère aucun effet psychotrope. Si l’on ajoute à cela ses prétendus effets sédatifs, on comprend pourquoi le cannabinol a retenu l’attention du monde scientifique, mais aussi et surtout du domaine médical. Malgré cela, le manque d’études et de travaux poussés sur le sujet limite encore les connaissances des experts sur la question.

 

Le cannabinol ne figure pas sur la liste européenne des stupéfiants, mais sa proximité naturelle avec le THC pourrait pousser les institutions à se pencher un peu plus sur la question.

 

Les bienfaits du CBN

 

Même si les recherches approfondies sur le cannabinol ne sont pas nombreuses et n’en sont qu’à leurs prémices, les premières observations tirées de son analyse lui dénombrent plusieurs bienfaits thérapeutiques potentiels.

 

D’après les premières analyses, le cannabinol, en plus d’être un composant entièrement bio, posséderait d’excellentes vertus sédatives et apaisantes, notamment concernant les douleurs physiques et les maux psychologiques comme les migraines par exemple. Ajoutez à cela le fait qu’il puisse potentiellement faire office d’allié accompli au sujet des problèmes d’insomnies. Ses propriétés antibactériennes naturelles peuvent aussi faire de lui un très bon produit désinfectant et protecteur.

 

De plus, certaines études préliminaires sur son compte ont avancé son utilité face à des pathologies telles que l’asthme et certaines allergies, notamment grâce à ses bienfaits anti-inflammatoires. Son interaction avec le Système Endocannabinoïde lui permettrait aussi d’influer positivement sur certains de nos paramètres physiologiques comme la régulation de l’appétit, la détente et la régénération de nos muscles ou encore l’amélioration de notre circulation sanguine. Un paramètre qui peut être très utile dans le traitement des glaucomes par exemple.

 

Pour résumer, le cannabinol possède des capacités thérapeutiques, potentiellement incroyables, même si de nombreuses autres études plus poussées et approfondies seront nécessaires afin de confirmer et de lister au mieux ses bienfaits.

 

Quelle différence avec le CBD ?

 

Même si à première vue, le CBD et le CBN se rejoignent sur plusieurs points, spécialement au niveau de leur absence d’effets psychotropes et de leurs effets chez l’être humain, il n’en reste pas moins totalement différent sur plusieurs points.

 

A commencer par leurs structures chimiques et leurs origines. Comme précisé un peu plus haut, le cannabinol découle de l’oxydation et/ou de la chauffe des fleurs de cannabis contenant du THC. Le CBD bio, lui, est tout d’abord présent au sein de la plante de cannabis sous forme de CBDa. C’est l’exposition naturelle de cette même plante à la lumière et sa chaleur qui donnera place à l'apparition du cannabinol.

 

De plus, ces deux cannabinoïdes n’agissent pas de la même façon sur l’organisme de l’Homme. Notre système Endocannabinoïde à plus de facilité à lire et trier les informations envoyées par le CBD plutôt que celles envoyées par le CBN. Ajoutez à cela que, d’après les données actuellement avérées sur le CBN, ce dernier aurait un effet général plus propice à la détente physique. Le CBD, agissant lui, plus comme un booster général de l’organisme (physique et psychique).

 

Malgré toutes ces disparités apparentes, le CBN possède un potentiel médicinal et thérapeutique similaire à celui du CBD. Ce qui pourrait venir, dans quelques années, bousculer l’ordre établi sur le marché global des cannabinoïdes.

 

Pour preuve, certaines études menées à propos du CBN lève l’ombre sur ses potentiels bienfaits antibactériens, analgésiques, anxiolytiques, anti-inflammatoires. Il favoriserait également la récupération des cellules et le contrôle de leur croissance et agirait en tant que neuroprotecteur efficace pour notre système nerveux.

 

La phase d’endormissement ainsi que le sommeil lui-même peuvent également être amélioré et favoriser comme il se doit. Surtout lorsque l’on sait que de nombreux français sont sujet à des problèmes de sommeil. Un sommeil constituer de plusieurs étapes (dont celle de l’endormissement), sur lequel le CBN va venir appliquer ses effets, renforçant ainsi la récupération physique et psychologique de l’organisme. Cependant, à l’instar du CBD, il n’a pas à être considérer comme un médicament à part entière. Alors, que ce soit vos problèmes d’endormissement, de sommeil ou mêmes ceux liés à toute autre pathologies, tachez e priorité de consulté votre médecin au plus vite.

 

 

Comment choisir son huile CBN ?

 

L’un des produits CBN phare reste l’huile de CBN full spectrum. A l’image des huiles CBD, les huiles font office d’articles favoris des consommateurs. Le plus souvent additionnés à de plus ou moins faibles quantités de CBD, les huiles CBN full spectrum se font de plus en plus populaires.

 

Voilà pourquoi, lorsque l’on souhaite s’en procurer, il est important de ne pas se procurer des produits transformés. Le fait que le CBN soit également mélangé à la majorité des cannabinoïdes présents dans la plante de chanvre, vous fait bénéficier de ce que l’on nomme l’effet d’entourage. C'est-à-dire, de la synergie opérante entre tous les cannabinoïdes présents dans l’huile, que ce soit pour les huiles CBD comme CBN. Voilà d’ailleurs pourquoi leur appellation est suivie des mots “full Spectrum”. Afin de faire état de cet effet s’entourage.

 

Malgré leurs très faibles taux en THC (généralement pas plus d’1 %), les huiles CBN full spectrum doivent être consommées avec parcimonie. Si vous débutez dans la consommation de produits cannabis, il est préférable de commencer par en consommer sous forme de gouttes. Comme concernant les huiles CBD, ces fameuses gouttes sont à déposer 1 à 2 fois par jour sous la langue semble être le meilleur moyen de s’y accoutumer. La consommation de ces gouttes d’huile CBN permettra à tout votre organisme de profiter des bienfaits de ce cannabinoïde.

 

La concentration de votre huile en CBN dépend aussi de votre niveau d’accoutumance aux produits conçus à base de cannabinoïdes. Pour les débutants, une huile CBN 5 % s'avère idéale et vous laissera vous familiariser avec la substance. L’huile CBN 10 % est plus recommandée chez les personnes déjà acclimatées aux cannabinoïdes et, plus largement, aux produits CBD (fleurs, résine, cosmétiques, aliments etc.).

 

Lors de l’achat, veillez à ce que vos produits issus du chanvre soient entièrement d’origine bio. En plus de leurs taux de concentration, la qualité et la provenance de ces derniers doivent d’ailleurs bénéficier d’une totale transparence de la part du commerçant. Si vous constatez que ces conditions ne sont pas reunies, continuer à prospecter jusqu’à que ce le soit.

 

Qu’est-ce que le CBG ?

 

Le CBN n’est pas la seule molécule issue du chanvre et autres que le THC et le CBD qui réussit à se faire un nom dans le domaine des produits cannabinoïdes. C’est également le cas du CBG, ou cannabigerol. Découvert en 1964 par deux chercheurs israéliens répondant au nom de Raphael Mechoulam et Yechiel Gaoni, le CBG est, lui aussi, une molécule active du cannabis.

 

Tout aussi bien présent dans les plans de cannabis psychotropes comme dans les plans de chanvre non-psychotropes, son taux naturel au sein de ces plantes ne dépasse que très rarement les 1 %.

 

Il se démarque des autres cannabinoïdes, notamment de par le fait qu’il est considéré comme une “molécule mère" au sein de la plante. On entend par là que, sans lui, la majorité des plus de cent cannabinoïdes présents au sein des différentes plantes de cannabis serait dans l’incapacité de se développer.

 

Même si la teneur en cannabigerol est plus forte chez les jeunes plants de chanvre que chez les plus vieux, il reste tout de même très difficile d’en extraire et d’en produire en grandes quantités. Voilà pourquoi les cultivateurs et producteurs de cannabis expérimentent divers croisements et manipulations génétiques pour en booster le taux.