Peut-on conduire après avoir consommé du CBD ?

Publié le : 07/04/2020 10:04:57

Peut-on conduire après avoir consommé du CBD ?

Est-il possible de conduire après avoir consommé du CBD ?

Le CBD fait partie des composants les plus célèbres que contient la plante de cannabis. Sa riche composition permettant une application thérapeutique multiple fait de lui un meilleur allié pour la santé de votre organisme. Intéressons-nous toutefois à son impact sur le cerveau humain et des conséquences qui en découlent lors du contrôle routier.

Qu’est-ce que le CBD ?

Le CBD est la molécule thérapeutique non psychoactive issue du cannabis. C’est un Cannabinoïde capable d’apporter des effets organiques sur le corps humain, précisément par le biais du système endocannabinoïde, qui est un ensemble de récepteurs situé dans tout le corps.

Contrairement au THC, le CBD n’est pas un narcotique et son action dans votre organisme produit en vous un effet de satisfaction. On le retrouve en grande partie dans le chanvre qui contient juste une petite quantité de THC. Le Cannabidiol est également une matière végétale qui comporte plusieurs substances chimiques, qui, à des fins utiles, en seront extraites.

Le CBD impacte-t-il votre cerveau ?

Les récepteurs de cannabinoïdes sont liés au système nerveux, lui-même rattaché au cerveau. Nous pouvons alors dire que certaines molécules chimiques créent différentes réactions selon chaque récepteur. L’impact du CBD sur certains composants chimiques du cerveau en dit long sur l’application thérapeutique du Cannabidiol. Le cerveau est composé des cellules appelées neurones, qui échangent avec des messagers chimiques sous le nom de neurotransmetteurs.

Les récepteurs du cerveau sont non seulement sensibles aux sécrétions naturelles produites par le cerveau, mais également aux végétaux tels que le CBD ou le THC. Si vous prenez une substance comestible, vous autorisez des matières initialement produites par cette dernière d’intégrer votre corps. Elles traverseront alors votre circulation sanguine et entreront dans votre cerveau. De ce fait, ces matières peuvent modifier l’activité cérébrale en interférant avec les récepteurs des neurones. Toutefois, contrairement à ce que l’on peut généralement penser, le CBD n’a pas d’effets nocifs sur le cerveau.

Les contrôleurs routiers analysent essentiellement les traces de THC

Compte tenu de ses multiples inconvénients au travers de ses molécules psychoactives, le THC est contrôlé par les contrôleurs routiers. Il est considéré comme une drogue, et sa consommation en grande quantité requiert un isolement ou une sanction judiciaire. Conduire sous THC pourrait causer de graves accidents de circulation. Généralement, le sujet sous THC est insouciant sous le fait de l’adrénaline.

Si lors du contrôle routier votre test de salive montre les traces du THC, vous pourrez être enfermé pour conduite sous influence de la drogue. 2 mg suffisent pour vous coller une amende ou pour suspendre votre permis de conduire. Cependant, après consommation de CBD, pour peu que vous ayez suivi la prescription d’usage, vous serez à l’abri du test.

Vérifiez toutefois que la teneur en THC de votre produit au CBD est inférieure à 0.2%. Si votre produit en a plus, vous avez affaire non seulement à un CBD de mauvaise qualité, mais en plus, vous risquez d’être enfermé en cas de contrôle routier.

Soyez prudent, n’en prenez pas beaucoup avant de prendre le volant

Si vous comptez prendre le volant et éviter le stress pendant les contrôles routiers, alors consommer le CBD en très petite quantité, mieux encore n’en prenez pas. Rassurez-vous que vos produits contenants du CBD ne présentent qu’une très faible trace (maximum 0.2%) de THC, sinon le test de dépistage de cette molécule psychoactive vous conduira en justice.

Il est préférable pour vous de ne pas conduire, même si vous prenez du CBD pur à 99,99 %. Loin d’être un danger pour la santé, il peut causer des effets de fatigue et de somnolence chez les personnes qui en consomment.

Pour conclure sur la consommation de CBD avant de conduire

Vous conviendrez avec moi que malgré les effets admirables du CBD dans votre organisme, il est à noter qu’il apporte de grands changements à votre activé cérébrale. L’absence de la substance psychoactive dans le CBD n’est pas une raison suffisante pour en consommer avant de prendre le volant.

Produits associés

Partager ce contenu

Ajouter un commentaire

 (avec http://)